Nina Metayer : l’impression 3D et la pâtisserie

Nina Metayer : l’impression 3D et la pâtisserie

Pour votre prochain gâteau, prévoyez une imprimante 3D dans la liste des ustensiles ! Oui, l’impression 3D prouve encore une fois qu’elle peut servir dans tous les domaines. C’est la cheffe pâtissière Nina Metayer, nommée par deux fois meilleure pâtissière de l’année en 2016 et 2017, qui vous montre l’exemple.

Une galette des rois en 3D ?

Tout d’abord en 2020, celle-ci réalisait avec grande précision une galette des rois en honneur à la cathédrale Notre Dame de Paris. Grâce à notre imprimante 3D MAGIS, la cheffe à soigneusement modélisé la rosace de l’église. Elle s’en est ensuite servi pour réaliser le moule, coulé dans du silicone alimentaire. Découvrez la vidéo :

Le 1931 Café de Jaeger-LeCoultre

Ensuite, l’année d’après, elle est appelée pour un nouveau projet, en collaboration avec la célèbre marque d’horlogerie Jaeger-LeCoultre. Pour fêter les 90 ans de leur montre mythique Reverso, la marque ouvre un café éphémère à Paris : le 1931 Café. Un espace consacré à l’Art Déco, mouvement né dans les années 1920, dont s’inspire la montre Reverso. 

Le rôle de la cheffe est donc de créer les pâtisseries servies dans le café. Celle-ci raconte sur Instagram : “Ma partie, vous vous en doutez, sera gourmande.  Nous avons mis énormément de cœur à vous proposer une parenthèse dégustation qui répondait à l’ensemble de l’expérience, élégante, délicate, hommage aux arts décoratifs et à son icône, la Reverso”.

Bruit de Noisettes, Secret de Fruits Rouges, Soupir Chocolat, Silence de Myrtille… Quatre délicieuses pâtisseries qui ont nécessité la création de moules uniques et spécifiques !

Pour cela, elle nous a contacté afin que nous réalisions les pièces permettant de créer les moules. Nina a commencé par dessiner ses idées et nous a fourni les croquis de ses desserts. D’après ceux-ci, nous avons pu modéliser, faire valider, puis produire en 3D les gâteaux en plastique. 

Ensuite, c’est Nina qui a pris le relais, afin de réaliser à partir de ces faux gâteaux : ils ont été utilisés pour couler ses moules avec du silicone alimentaire. Ces moules qui ont permis ensuite de fabriquer de beaux et bons gâteaux !

Attention aux gourmands, les photos qui suivent peuvent être fatales…

L’impression 3D au service des arts culinaires, c’est donc possible et déjà bien prouvé ! Cette technologie offre de nombreux avantages et continuera de faciliter le travail des professionnels. 

Découvrez d’autres utilisations de l’impression 3D dans différents secteurs.

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook